Imprimer
PDF

Forum Aux Questions

 


  • Qu’est ce que l’Office Méditerranéen de la Jeunesse (OMJ) et quels sont ses objectifs?

L’Office Méditerranéen de la Jeunesse est une organisation à but non lucratif de portée internationale chargée de promouvoir la mobilité méditerranéenne des jeunes ressortissants des Etats participants. Pour mettre en œuvre les missions qui lui sont assignées, l’OMJ reçoit les contributions financières des Etats participants, des organisations internationales et des personnes physiques ou morales de droit privé (mécènes).

La création de l’Office Méditerranéen de la Jeunesse part du constat que les migrations circulaires qualifiantes sont un facteur décisif du développement des richesses, des échanges interculturels et de la compréhension mutuelle dans l’espace méditerranéen.

Son objectif est de contribuer à bâtir un avenir commun pour les peuples de la Méditerranée, en donnant la priorité à la jeunesse dans un espace méditerranéen de la circulation des personnes, du savoir et des compétences.

A cet effet, sur la période expérimentale 2011-2014, l’Office poursuivra deux missions :

  • la mise en place du programme pilote pour la mobilité des étudiants et des jeunes professionnels;
  • la mise en place du Centre de ressources sur les mobilités méditerranéennes.

  • Quels sont les Etats participant à l’OMJ ?

Les Etats participant à l’OMJ à ce jour sont (par ordre alphabétique) : Albanie, Bosnie-Herzégovine, Chypre, Croatie, Egypte, Espagne, France, Maroc, Grèce, Italie, Liban, Malte, Monténégro, Slovénie, Tunisie, Turquie.


  • Qu’est-ce le programme pilote pour la mobilité des étudiants et des jeunes professionnels ?
C’est un projet de l’OMJ qui vise à promouvoir des parcours méditerranéens d’excellence et de développer les mobilités universitaires encadrées en région méditerranéenne :
  • la formation initiale dans des filières d’intérêt méditerranéen ;
  • une première expérience professionnelle ;
  • la mobilisation des compétences acquises au profit du pays d’origine. 
Dans le cadre de ce projet, la mobilisation des établissements d’enseignement supérieur et la mobilité des étudiants seront encouragées tant au niveau Sud-Nord que Nord-Sud et Sud-Sud, tout en confortant les réseaux et la mobilité des étudiants existant déjà au Nord de la Méditerranée.
  • Qu’est ce que le « Centre de Ressources sur les mobilités méditerranéennes » ?
Le Centre des ressources sur les mobilités méditerranéennes est un projet de l’OMJ qui a pour objectifs :
  • la mise à disposition des informations sur l’ensemble des programmes de mobilité dans l’espace méditerranéen ;
  • la délivrance d’un label « OMJ » aux étudiants boursiers des pays participants dans le cadre de ces programmes de mobilité. Ce label permettra à ces étudiants de bénéficier des mesures de facilitation décidées par les pays participants en matière d’entrée et de séjour.

  • Qui sont les opérateurs nationaux de l’OMJ ?

Les opérateurs nationaux sont des points de contact et d’information désignés par les autorités des pays participants et labellisés par l’OMJ. Ils sont chargés d’informer, de fournir des conseils aux candidats, d’instruire les candidatures sur la base des critères d’éligibilité et d’accompagner la mise en œuvre du projet au niveau national. Les opérateurs nationaux désignent les experts chargés de participer au Collège d’experts.
La liste et les coordonnées des opérateurs nationaux OMJ se trouvent ici.


  • Où peut-on obtenir des informations sur les projets de l’OMJ ?

Les informations sur les projets de l’OMJ sont disponibles :

  • soit sur le site Internet de l’OMJ
  • soit auprès des opérateurs nationaux OMJ qui se trouvent dans tous les pays partenaires. La liste et les contacts des opérateurs nationaux sont disponibles sur le site Internet de l’OMJ.

  • Quels sont les critères d’éligibilité des formations au label OMJ ?

Pour être éligibles au label OMJ, les formations proposées doivent :

  • Correspondre aux niveaux Master et/ou Doctorat et donner lieu, entre les établissements partenaires, à un accord sur la délivrance du diplôme sanctionnant la réussite des étudiants tel que précisé dans le tableau ci-dessous :

Niveau

Nature

 

 

Master

 

Diplôme de niveau Master organisé par au moins deux établissements d’enseignement supérieur d’au moins deux pays participants et donnant lieu à la délivrance :

- d’un diplôme conjoint/commun (un diplôme unique délivré par au moins deux établissements)

- d’un diplôme double (deux diplômes nationaux délivrés par deux établissements)

- d’un diplôme multiple (plus de deux diplômes nationaux délivrés par plus de deux établissements)

Doctorat

Programme doctoral commun donnant lieu à la délivrance d’un diplôme conjoint, double ou multiple sur la base d’une cotutelle de thèse entre au moins deux établissements d’enseignement supérieur d’au moins deux pays participants.

  • Proposer des diplômes reconnus sur le plan national par les autorités nationales compétentes ;
  • Correspondre aux filières et aux domaines d’action prioritaires de l’OMJ
  •  Proposer des parcours de mobilité qui permettent aux étudiants d’effectuer une partie de la formation dans au moins deux (2) établissements de deux pays différents concernés par le partenariat et qui permettent de renforcer l’employabilité de l’étudiant. La période de mobilité doit correspondre à au moins un semestre (5 mois) au cours de la formation. Elle doit apporter une contribution au déroulement du programme et inclure un volume d’études, de stage, de travaux de recherche, etc. correspondant bien au moins à un semestre. L’OMJ peut financer jusqu’à deux semestres de mobilité qui ne sont pas forcément consécutifs. Cependant, chaque semestre de mobilité ne pourra pas être fractionné (5 mois consécutifs).

  • Quand peut-on postuler pour une labellisation OMJ ?

Les candidatures des étudiants seront reçues à partir du mois d’avril (printemps). La sélection des boursiers sera faite fin juin.

Un appel à candidatures « bourses OMJ» est conduit chaque année auprès des responsables des formations labellisées OMJ dont la liste est publiée sur le site internet de l’OMJ.

Les étudiants/doctorants intéressés doivent s’informer auprès de l’établissement concerné pour connaître les dates durant lesquelles ils peuvent postuler.


  • Quelles sont les filières prioritaires soutenues par le programme pilote pour la mobilité des étudiants et des jeunes professionnels 2011-2014 ?

Les formations de Master et/ou de Doctorat qui peuvent prétendre à une labellisation OMJ, doivent correspondre aux filières ci-après retenues par les pays participants :

Filières génériques

13 filières universitaires
Sciences techniques appliquées aux sciences exactes et Sciences de l’ingénieur Agriculture, agroalimentaire, pêche

Environnement et sciences de la Terre (développement durable, énergies renouvelables, gestion des ressources en eau, traitement des déchets, industries marines…)

Informatique, mathématiques, télécommunications, électricité, électronique

Génie civil, urbanisme, BTP

Transport (aéronautique, mécanique, logistique…)

Sciences techniques appliquées aux sciences sociales

Droit

Management culturel

Management, gestion, finances et commerce

Sciences économiques et politiques

Tourisme, hôtellerie et restauration

Sport

Education (Sciences de l'éducation)
Sciences de la Santé

Médecine, biologie, biotechnologies

Les domaines prioritaires, qui sont privilégiés, sont ceux retenus par l’Union pour la Méditerranée ( UPM)  à savoir :

Dépollution de la méditerranée

Autoroutes maritimes et terrestres

Développement de l’énergie solaire

Protection civile

Développement des petites et moyennes entreprises

  • Qui peut prétendre à une bourse OMJ ?
Les étudiants en programme Master ou Doctorat inscrits ou admis à s’inscrire dans une formation labellisée OMJ peuvent présenter un dossier de candidature pour une bourse OMJ, sous réserve :
  • d’une condition de nationalité : être ressortissant d’un des pays participants ;
  • d’une condition de mobilité : réaliser au moins un semestre universitaire de mobilité dans au moins un autre établissement d’enseignement supérieur d’un autre pays participant que celui de l’établissement d’origine de l’étudiant ;
  • de ne pas bénéficier d’une autre bourse de mobilité  (principe de non-cumul). Le cumul est autorisé avec des bourses au mérite ou des bourses à caractère social. Toutefois, le montant mensuel de la bourse OMJ est alors réduit du montant de la bourse au mérite ou à caractère social perçue, sauf dans le cas où le versement de la bourse au mérite ou à caractère social est suspendu pendant la durée de la mobilité couverte par la bourse OMJ.